Un grand classique: le banc-coffre

Un grand classique de l’ameublement pour le menuisier: le banc-coffre !

 

La semaine dernière je me suis lancé dans la fabrication d’une petite série de trois exemplaires.
Pour cela j’ai utilisé une grande partie de bois de récupération, provenant de palettes et également d’encadrements de porte.

 

Toutes les pièces de bois ont été corroyées (dégauchies et rabotées) puis mises à dimensions.

J’ai effectué tous les assemblages de l’ossature, à tenons & mortaises. Après un montage à blanc (d’essai), l’ensemble a été collé.

J’ai également profilé à la toupie des rainures dans les pieds pour y glisser les panneaux de cotés. J’ai donc taillé à dimensions le fond des coffres et les cotés. Une version a été faite en contreplaqué et les deux autres sont en mélaminé blanc.

J’ai ensuite fabriqué les assises, encore en bois de palette, en collant une multitude de lamelles obliques sur un contre-plaqué. J’ai ensuite cadré l’ensemble avec du bois de chêne. Une fois finies les assises ont été découpé pour épouser les montants du dossier et pour y installer la charnière « piano ».

Pour finir, je me suis attaché à tout vernir, avec un vernis marine en deux couches.

J’ai comptabilisé au final 34 heures de travail pour la série, sur 8 jours, des temps de séchage étant nécessaires pour les collages et le vernis. Ce qui fait environ 11 heures par coffre.

 

Ces coffres peuvent être décorés sur les panneaux des cotés, et plus tard ceux-ci peuvent s’enlever pour être remplacé. Les goûts changent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *